• Melimelo

Partons à la rencontre de Sylvie Spielmann une vigneronne passionnée et passionnante à Bergheim

Mis à jour : 9 sept. 2020



Lors de la Saint-Valentin, my love m’a fait la belle surprise de me faire découvrir le domaine de Sylvie Spielmann. Je sais, je suis chanceuse !

Lors de notre arrivée au domaine, c’est une femme souriante qui nous a ouvert ses portes. Sylvie est une personne généreuse qui parle avec passion de son travail, de ses sols et de ses expériences. Elle aime ce qu’elle fait et cela se sent et se déguste. J’en profite pour vous faire découvrir cette femme riche en couleur.


Qui est Sylvie? Quel est son histoire?

C’est une femme de la nature qui aime son Terroir. Elle a repris le domaine de ses parents et elle l’a fait prospérer. Avant de se lancer dans le vin, sa famille possédait une grosse carrière de Gypse à Bergheim sur l’emplacement où se trouve la cave actuelle. En 1969, ils arrêtent leur activité de fabrique de plâtre, celle-ci n’étant plus rentable et se lancent dans l'achat revente de plâtre et autres matériaux de construction. En parallèle, la famille de Sylvie ont toujours fait du vin. En 1958, son grand-père Julien, a mis sa première cuvée en bouteille. Par la suite, sa mère a poursuivi le travail de l’exploitation. Sylvie a toujours été baignée dans ce milieu et c’est tout naturellement qu’elle reprendra la suite en 1988. Elle a dû se faire une place dans ce milieu masculin et la réaction des hommes face à une jeunette de 23 ans n’a pas toujours été facile. Cela fait maintenant 30 ans qu’elle fait du vin ! Après un BTS Viticulture Oenologie, elle passera 1 an à Beaune à faire de la commercialisation dans les vins et spiritueux puis elle décidera ensuite de partir à l’aventure. Elle fera une étape en Californie de 2 mois puis en Australie durant 5 mois pour travailler. Elle reviendra s’installer à Bergheim par la suite.

Quels sols caractérisent son Terroir?

L’Alsace est connu pour son exceptionnelle route des vins depuis le Bas-Rhin jusqu’au Haut-Rhin. La région se caractérise par une multitude de sols différents qui ont permis de mettre en avant de nombreux Terroirs. C’est ce qui déterminera les délimitations des Grands Crus d’Alsace.


Comment s’est formé ce Terroir? Avant la création des Alpes, les Vosges et la Forêt Noire ne formaient qu’une seule montagne. Nous nous trouvons dans le champ de fracture de Ribeauvillé. Ce sont deux failles qui lors de la formation des Alpes ont créé deux montagnes avec d’un côté la forêt Noire et de l’autre les Vosges. La partie médiane quant à elle a donné la plaine du Rhin. Si on regarde la topologie des sols, on remarque que cette faille s’est dédoublé entre Kaysersberg et sur Bergheim à partir de Sigolsheim jusqu’à Rorschwihr. On appelle ces deux failles la faille vosgienne et la faille rénale. Entre les deux failles, le vignoble est beaucoup plus large. Il existe des micros failles et des effondrements plus ou moins profonds à l’intérieur de ces failles c’est ce qui donnera la multitude ou mosaïque de terroirs différents. La région de Bergheim en est un exemple parfait avec des sols de gypse qui donne des vins de caractère avec une forte minéralité.

Le domaine se trouve aussi sur deux Grands Crus d’Alsace: • Kanzlerberg (3,4ha) le plus petit d'Alsace en surface. • Altenberg de Bergheim (36ha). Et sur plusieurs lieu-dit: • Engelgarten appelé aussi Jardin des anges

• Blosenberg appelé la colline aux vents • Grasberg, la colline aux herbes.

Quel est le secret du terroir de Kanzlerberg ?

Après l’arrachage d’anciennes vignes et avoir sondé le sol, Sylvie a fait la découverte de nombreuses cristallisations de fluorine et de barytine. Ce sont des pierres semi précieuses rien que ça ! Les racines des pieds de vigne se plongent dans leurs cristallisations, ce qui explique la minéralité des vins produit sur ce sol. Le secret a donc été dévoilé !! Avec ces 3,4 ha, Kanzlerberg est le terroir le plus petit des Grands Crus d’Alsace.




Quelle est sa philosophie ?

Depuis que Sylvie a découvert la biodynamie, elle devenue adepte! Depuis 1999, le domaine est en agriculture biologique certifiée suivant les précepte de la biodynamie. Elle donne la part belle à la biodiversité! Sylvie exploite 9ha dont 7ha en bloc autour du domaine Cela fait plus de 20 ans qu’elle fait du bio. C’est suite à une formation « Comment réduire les pesticides » à Rouffach qu’elle se lancera. La rencontre avec son mari qui possède un domaine en biodynamie en Bourgogne ne sera qu’un déclencheur supplémentaire.


Sylvie et ses vins?

Je vous invite à les découvrir, si ce n'est pas déjà fait ! Je dois l’avouer, ils ne sont pas bon marché mais qu’est-ce qu’ils sont bons! Ces vins se caractérisent par des vins de haute gastronomie avec un fort potentiel de garde. Ils sont d’une grande finesse, ont beaucoup d'élégance et possèdent une forte personnalité ! Ce sont des vins moins exubérants, mais plutôt des vins de bouche.


Il vous faudra compter entre 18,50€ et 21€ la bouteille pour les lieu-dit et 28,40€ et 30,60€ pour les Grands Cru.

Je vous invite à participer à ses soirées oenologiques organisées au restaurant La Palette à Wettolsheim. Le chef crée les plats spécialement pour les associer avec les vins du Domaine. Elle participe également au pique-nique chez le vigneron durant le dimanche de Pentecôte. Lors de cette journée, vous pourrez découvrir le Domaine comme la vigneronne.

Connaissez-vous le vin orange?

C’est le nouveau vin à la mode! Tout le monde en parle mais difficile d’en trouver. Vous avez peut- être comme moi jamais eu l’occasion d’y goûter. C’est maintenant une nouvelle chose de faite!


Sylvie m’a fait goûter son nouveau vin orange directement au fût qu’elle va lancer début avril. En réalité elle en a fait deux: l’un à base de Muscat et l’autre à base de Pinot Gris et Gewurtztraminer. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un vin tout à fait naturel à base de raisins blancs. Il est obtenu par une macération de vendange entière de cépage blanc, comme un rouge, pendant deux semaines et demi. Plus on laisse macérer, plus on obtient de la couleur et des tanins. Le muscat orange est plus tannique qu’un blanc. Le vin orange à base de Muscat sera plus orangé et l’autre à base de Gewurztraminer et Pinot Gris sera plus rouge-orange car les raisins sont plus colorés avec des teintes de roses. Le vin orange de Muscat sera plus tannique et aura plus de peps et sera bien plus typé qu’un vin blanc classique. Ce type de vin est originaire d’Italie du Nord et de Slovénie. Je vous en dis pas plus et vous invite à découvrir et vous faire votre propre avis.

Vins coup de coeur

  • Crémant Brut Nature 2013 En 2008, elle se lance et fait son premier crémant! Elle crée un mousseux qu’elle veut plus haut de gamme à base de Pinot Auxerois, Pinot Gris, Pinot Blanc et 5% de Pinot Noir pour apporter de la complexité. Elle produit les raisins pour cette cuvée sur un Terroir à faible rendement uniquement lors d’une année froide et seulement quand la qualité est au rendez-vous. Ne faisant plus aucune chaptalisation depuis 2004, elle doit avoir un raisin assez mûr! Cependant, elle n’en fait pas lors des années chaudes car il n’y aurait pas assez d’acidité. Elle n’ajoute pas de liqueur. Le crémant est brut nature et sans de sulfite. J’ai pu déguster le millésime 2013. En bouche, ce crémant est assez vineux avec une bulle très fine. Il peut facilement accompagner tout un repas.


  • Kanzelberg Riesling 2013 Comme je vous l’ai expliqué cette cuvée est très particulière par son terroir. Cela donne un vin avec une grande mineralité. Ce millésime 2013 se goûte sur le fond de la bouche. Il est assez fin en attaque et s’ouvre sur la finale. Persistant, il possède des arômes très complexes. On y retrouve des notes florales, d’herbes aromatiques, un côté aussi épicé comme l’origan et une belle mineralité.

Sylvie et ses secrets

Elle m’a déniché au fin fond de sa cave, une ancienne cuvée de mon année de naissance 89 que je vais pouvoir déguster pour mes 30 ans. Un Gewurztraminer 1989, je vous en dirai des nouvelles !


Et oui Sylvie cache un trésor bien gardé. Elle conserve une collection de vieux millésimes. Ainsi chaque cuvée est mise en collection à chaque nouveau millésime. C’est un travail de mémoire extraordinaire. De plus, cela permet de mettre en avant les grandes possibilités de garde de ses vins. Elle possède pas moins de 12 milles bouteilles sur 35 ans en arrière.

Je vous invite à vous rendre au domaine pour rencontrer cette vigneronne généreuse et qui partage avec un plaisir non dissimulé sa passion!


Adresse:

Domaine Sylvie SPIELMANN

2 route de Thannenkirch

68750 Bergheim


MW

335 vues0 commentaire

©2018 by MELIMELO & WINES. All Right Reserved.Blog Vin tenu par Mélissa - Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon