• Melimelo

Opus One: immersion dans les coulisses d’un vin emblématique !

Mis à jour : 9 sept. 2020


Si je vous dis Opus One ? Cela vous fait forcement penser à plein de choses… Napa Valley, Californie, Baron Philippe de Rothschild, Robert Mondavi mais aussi vin rouge d’exception !

Durant mon road trip californien, j’ai eu le plaisir fou de faire la connaissance de Michael Silacci, qui m’a permis d’entrer dans le secret de ce domaine de renommée mondiale. Je me demande d’ailleurs encore si c’était un rêve ! Emotion palpable, cette journée en sa compagnie était riche en apprentissage. Le gros, gros kiff !



Avez-vous eu déjà la chance de visiter la Napa Valley?


Si vous n’avez pas encore eu l’occasion, sachez que l’été c’est pire que Disneyland niveau affluence. Croyez-moi ou non mais la Napa Valley est devenue le Walt Disney du pinard ! C’est dingue ! Il est très difficile de circuler car il n'y a une seule voie de circulation pour accéder à l’ensemble des domaines. Il faut donc s’armer de patience ! Les rendez-vous pour des dégustations ou simplement avoir une table dans un restaurant sont très compliqués à obtenir ! Les caves grouillent de monde entre les vendanges et les dégustations. Les domaines n’ont qu’un temps limité à vous consacrer. Mon conseil pour être tranquille, c’est de vous y rendre en automne ou en hiver ! J’y suis allée au mois de janvier, pour moi c’était l’idéal. Beaucoup plus paisible, vous pouvez aller dans n’importe quel domaine très facilement. 


Opus One, une parenthèse d’exception


Des étoiles pleins les yeux ! J’avais une envie folle de revivre ce moment avec vous. Je vous en dévoile quelques secrets. Michael Sillacci, son nom vous dit-il quelque chose ?


Il s’agit du responsable et Winemaker du domaine. J’avais eu quelques échanges avec lui avant ma venue mais je ne savais pas à quoi m’attendre à mon arrivée. Je dois avouer que j’étais un peu intimidée ! Mais impossible de le rester, Michael m’a très vite mis à l’aise, c’est un homme plein de charisme et rempli d’humour. 

Ce fût un vrai plaisir de faire sa connaissance. Afin d’apprécier sans modération le moment, il a volontairement gardé l’effet de surprise sur le programme de la matinée. Au menu, petit tour dans les vignes, découverte du vignoble, visite du domaine avec bien sûr pour finir une dégustation dans le chai. Il m’a même demandé mon avis sur leur nouvel assemblage. Si ce n’est pas chouette ça ! Nous avons ensuite terminé notre rendez-vous dans un restaurant typique de la région. Un pur bonheur ! 



La rencontre de deux grands vignerons


Pendant notre petit tour, Mickael m’a fait entrevoir la genèse du domaine. C’était captivant. 

Opus One, c’est la rencontre de deux mythes de l’univers du vin : Robert Mondavi et Baron Philippe de Rothschild. En réalité, l’initiative vient de ce dernier qui cherchait à se lancer dans une nouvelle aventure dans la région de la Napa Valley. Les deux hommes se sont rencontrés pour la première fois à Hawaii en 1970. En effet à l’époque, toutes les affaires de la Napa, se faisait à Maui. Mais bien trop occupé avec leur propre domaine, ce n’est qu’en 1978 que les deux hommes ont débuté leur collaboration. 

Huit ans avaient passé, Mondavi n’avait plus trop d’espoir de voir aboutir ce projet. Mais cette année-là, Rothschild lui proposa de venir en France visiter son domaine. Ce n’est qu’à la fin de la journée et de leur repas que ce dernier lui reparlera de leur idée commune. 

Il souhaitait apprendre à le connaître avant de reparler affaire. Ils se reverront le lendemain dans la chambre à coucher de Philippe de Rothschild, celle-ci faisant office de bureau pour poser les bases de leur collaboration : Un classique vin rouge à base des cépages bordelais. Il existe une photo sur laquelle on peut apercevoir Baron Philippe en pyjama avec son chien sur son lit accompagné de Mondavi sur une chaise en train de prendre des notes. Opus One est une réflexion commune laissant entrevoir les vins qui font les caractéristiques de Rothschild et Mondavi, tout en étant indépendant. L’histoire Opus One était lancée


Qui est Michael Silacci?


Originaire de Californie près de Gilroy au Sud de San Francisco et Santa Cruz, il a travaillé pendant 6 ans à Beaulieu Vineyard avant de se faire engager chez Opus One en 2001. Dans sa jeunesse, Michael n’avait aucune idée de ce qu’il souhaitait faire dans la vie. Il s’est donc mis en tête de voyager. Il part notamment au Japon, à Hawaii, à Taiwan, à Honolulu, aux Philippines, mais aussi en Europe où il fait une halte à Paris. À l’époque, il connaissait seulement l’expression « Bon voyage » en français. L’une de ses connaissances lui conseillera de faire les vendanges pour apprendre le français. C’est de là qu’il trouvera sa voie. Plus tard, il fera un brevet d’œnologie à Bordeaux puis un bachelor dans le département œnologie et viticulture à l’Université de Davis. Michael a toujours cherché à avoir un pied dans la cave et un autre dans la vigne. Aujourd’hui, cela fait maintenant 19 ans qu’il est responsable du vignoble et du chai chez Opus One. Petite anecdote, les grands-parents de Michael viennent du canton du Tessin en Suisse.


Avez-vous déjà pu voir les domaines du Nouveau Monde?



Nous ne sommes pas habitués à nous émerveiller devant ce type de bâtisse impressionnante. Mais dans le pays de la démesure, rien ne peut vous surprendre !

Le premier millésime d’Opus One date de 1979. Mais entre 1979 et 1990, les vins étaient vinifiés près du domaine Mondavi dans un endroit appelé « le château ». (Le domaine Mondavi se situe seulement à quelques mètres de l’autre côté de la route de celui d’Opus One.) Il s’agissait en réalité d’une petite pièce qui sert aujourd’hui de laboratoire. Ce n’est qu’en 1991 que le domaine a vu le jour, comme on le connaît aujourd’hui. 

Lorsque vous franchissez les portes de Opus One, vous vous laissez porter par une petite musique de fond. Décoration raffinée, art de recevoir, rien n’est laissé au hasard ! Ce bâtiment est une réflexion entre leurs deux cultures. Les arcades représentent la porte Dauphines à Paris, tandis que les pierres viennent d’Austin au Texas. Je retrouve un petit esprit de mon sud natal : la cour étant remplie d’oliviers. Ils produisent d’ailleurs leur propre huile d’olive. Celle-ci n’est pas vendue mais distribuée aux employés. 


Quelle est l’origine du nom?


Ils voulaient un nom facilement prononçable et qui reste en mémoire. Quand Rothschild a proposé « Opus » à Mondavi ce dernier n’a pas forcément apprécié. Il a alors proposé « Opus One » comme la première chose qu’ils feront ensemble !



Petite anecdote plutôt marrante que Michael m’a livrée : D’après vous pourquoi la signature de Rothschild est supérieure à Mondavi? C’est le souhait de Philippe de Rothschild, qui étant Baron, lui paraissait important de figurer au-dessus au vu de son titre. Pour ne blesser l’égo d’aucun homme, c’est par conséquentle visage de Mondavi qui est au-dessus de Rothschild. Les hommes, toujours les mêmes !


La philosophie du domaine:


Le domaine est à la pointe de la technologie. Au niveau de l’infrastructure rien ne manque. Chaque détail est pris en compte. 

Il s’étend aujourd’hui sur 69 hectares dont 80% est planté en Cabernet-Sauvignon, 12% de Merlot et Cabernet Franc, 6% de Petit Verdot et 2% de Malbec. À partir de ces cépages, ils ne produisent qu’un seul vin. En réalité, depuis quelques années, ils produisent un second vin : "Ouverture". Ce dernier permet d’augmenter la valeur et la qualité d’Opus One. 80 à 85% de la production va directement pour l'élaboration du vin Opus One et le reste étant réservé au vin "Ouverture".



Rien n’est jamais parfait mais Michael le dit lui-même « Ils ont un complexe de perfection. ». Et puis si tout était parfait, cela ne serait-il pas ennuyeux ? 

Petit secret : Certaines parcelles sont complantées pour faire des co-fermentation en cuve. Le Cabernet Sauvignon et le Petit Verdot ont montré un meilleur équilibre vinifié et assemblé directement. 


Le respect de l’écologie est aussi une valeur très importante. Ils ont pour objectif de laisser Opus One mieux qu’ils ne l’ont trouvé. Tout est fait de manière organique et ils produisent également leurs propres levures. Ils souhaitent garantir une absolue qualité de leur vin, tout gardant un regard sur le passé. Pour chaque vinification, Michael et son équipe définissent une vision tournée vers l’avenir sans oublier le présent. Excellence, esprit d’équipe et empreinte verte sont la clé de voûte de ces meetings. 



Chaque membre du personnel est impliqué dans la qualité du vin. Depuis 2004, Michael oblige le personnel a vinifié leur propre cuvée Opus One en passant par l’épamprage, les vendanges en vert… afin de connaître le vin. Chaque équipe est un mélange de personnes venant soit de la vente, de la vigne ou des relations publiques. À la fin, le vin de l’équipe gagnante sera assemblé à Opus One. Chaque membre de l’équipe repartira avec trois bouteilles du domaine. Ce n’est plus simplement des bouteilles mais quelque chose qu’ils ont eux-mêmes créés et qu’ils pourront partager avec leur famille. Pour Michael, il est très important que la première impression auprès des clients soit bonne puisque ce sont ces mêmes personnes qui représentent les valeurs d’Opus One.


Si vous posez la question à Michael s’il aimerait pouvoir faire un Opus One blanc, sa réponse sans hésitation serait: OUI!

Depuis 19 ans, chaque année au cours des deux meetings de l’année, il leur dit: « Nous devons faire du blanc » ! En 2005, il a même fait des essais de blancs et leur a dit: " Vous voyez ce que l’on peut faire, dites-moi quand vous serez prêt." Il rêve de faire comme les Beatles avec Opus One et faire un album blanc ! 


Privilège de cette visite : la découverte du chai !



Le chai à barrique a été pensé comme un trompe l’oeil. En effet, on imagine être dans une cave souterraine, mais nous nous trouvons en réalité au niveau de l’entrée. L’effet arrondi donne une impression de continuité sans fin quand nous sommes au centre du chai. Pour accentuer cet effet, Michael n’a pas souhaité faire apparaitre des inscriptions sur les barriques. Celles-ci sont cachées sur le rebord intérieur des barriques. Il souhaitait que les visiteurs apprécient le lieu avant de connaître le tonnelier. Michael présente le chai comme la maternité avec l’ensemble de leurs bébés.



J’ai eu la chance de pouvoir découvrir plusieurs millésimes d’Opus et de pouvoir donner mon avis à l’aveugle sur leur nouvel assemblage 2018. Une primeur qui fait vachement plaisir ! Petite pression néanmoins : ouf, je ne me suis pas trompée et j’ai sélectionné le bon assemblage. 

2018 s’annonce être un millésime avec beaucoup d’élégance et de finesse. Une belle explosion de fruits noirs accompagne le volume et le soyeux des tanins. La persistance aromatique et des notes légèrement épicées rajoutent une belle complexité. La qualité de ce vin est excellente, il ne vous laissera pas indifférent ! Je serais curieuse de le redécouvrir après quelques années en cave. C’était une dégustation incroyable. J’ai encore le sourire sur le visage, rien qu’en y repensant !


La visite vous a plu ?

Adresse:

Opus One

7900 St Helena Hwy, Oakville, CA 94562, États-Unis

Instagram: @opusonewinery


MW

920 vues0 commentaire