• Melimelo

Le Poulet Panang rencontre le Johannisberg de Clément Magliocco

Mis à jour : janv. 6


Je vous propose aujourd’hui mon dernier repas thaï en date. Une vraie tuerie: un poulet panang à ma façon.

Avec le froid qui s’installe, on a envie d’évasion et de rêver à des horizons lointains: cela réchauffe le coeur.

Je vous laisse découvrir et savourer ce plat très facile à réaliser. Pour compléter ce moment, je ai accompagné ce repas d’un vin valaisan, le Johannisberg de Clément Magliocco.



Pour en faire le résumé, ce Johannisberg (communément appelé Sylvaner) fait partie des 3 uniques cuvées produites par Clément et il n’en produit que 900 bouteilles uniquement par an.

Petit-fils et fils de vigneron, Clément fera des études dans l’arboriculture par esprit de contradiction mais reviendra très vite à ses racines. Il fait partie de ces vignerons attentifs au respect de la nature. A la dégustation, on ressent le lien directement du vin avec le Terroir.



Une association assurément à tenter !

Les notes de fleurs blanches et de poires apportent de la fraîcheur. On retrouve en bouche une attaque franche et du volume dû à son élevage sur lie. Cela donne de la complexité au vin et cela se marie très bien avec ce plat épicé.



Les ingrédients pour 4 personnes:

  • 500g de blanc de poulet

  • 3 cuil. à soupe de pâte de curry rouge

  • 500mL de lait de coco

  • 2 cuil. à soupe de sauce nuoc-mâm

  • 1 cuil. à soupe de beurre de cacahuètes

  • 1 juste de citron vert et zestes de citron

  • 1/2 botte de coriandre

  • 1 cuil. à cafe de cumin

  • oignons nouveaux

  • 1 chou pak choï

  • 1 poignée de noix de cajou

  • 1 gousse d’ail

  • sel, poivron


La préparation: Comptez 30 min.


1. Dans un wok, faites chauffer la pâte de curry avec un peu d’ail et les oignons émincés. Lorsque le curry dégage ses arômes, versez le lait de coco, la sauce nuoc-mâm, le beurre de cacahuètes, le cumin, mélangez et portez à ébullition.

2. Dans une poêle, faites dorer les blancs de poulet coupé en petits morceaux quelques minutes. Puis ajoutez-les à la préparation dans le wok afin qu’ils finissent de cuire. Baissez feu et laissez cuire 5min. Attention veillez bien à ce qu’il soit toujours bien recouvert de liquide. Si ce n’est pas le cas, ajoutez un peu d’eau.

3. Ajoutez le jus de citron vert et son zeste et le chou pak choï. Laissez cuire quelques minutes. Conseil: Le chou pak choï se consomme croquant.

4. Avant de servir ajouter les noix de cajou.

5. Dressez et parsemez de coriandre et de quelques morceaux d’oignons nouveaux. Accompagné le plat de riz basmati.


Bon appétit !


MW

148 vues0 commentaire

©2018 by MELIMELO & WINES. All Right Reserved.Blog Vin tenu par Mélissa - Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon