• Melimelo

L’art de sublimer le vin avec le Domaine Weinbach !

Mis à jour : 10 sept. 2020



Faut-il encore présenter la famille Faller ?


Chargé d’histoire, le Domaine est inscrit comme un incontournable en Alsace.

Immersion !

Situé à Kaysersberg, il trouve sa place au pied de la colline du Schlossberg, l’un des plus ancien Grand Cru et ultra reconnu d’Alsace.



Édifié par les moines Capucins en 1612, les vignes du Clos sont citées pour la première fois en l’an 890. Rien que ça !

Le domaine Weinbach, une histoire de famille qui traverse les générations !





En 1898, il est acheté par Théodore et Jean-Baptispte Faller. Théo, fils et neveu reprendra la succession du Domaine. Il sera l’une des grandes figures du vignoble alsacien: pionnier, il œuvrera à la reconnaissance des appellations en Alsace.

Après sa mort en 1979, Colette sa femme et ses filles Catherine et Laurence reprendront à leur tour la tête du domaine avec la même passion.

Depuis 2015, ce sont Catherine et ses fils Théo et Eddy qui exploitent le domaine.


Il me fallait absolument découvrir cet endroit ! Un arrêt obligé !

Je dois avouer, j’admire la bâtisse d’époque et le Clos des Capucins qui s’étend sur 5 hectares, attenant au domaine protégeant l’ancien couvent. Le tiers du domaine se situe sur le vignoble du Schlossberg tandis que le reste se trouve sur les Grand Cru Fürstentum, Mambourg, Marckrain et le lit-dit Altenbourg (Imaginez-moi prononcer ses noms avec mon accent du Sud ! Fou rire garanti ! ).

Le Schlossberg est l’appellation par excellence du Riesling. Avec son Terroir constitué de roche granitique, à la fois peu profond et légèrement sableux, il donne des vins remplis de finesse et d’élégance. J’apprécie le moment informel avec Eddy Faller qui m’en apprend davantage sur ce Terroir d’exception.

Le saviez-vous ? Le terme Weinbach signifie « ruisseau du vin » en allemand du nom du petit cours d’eau qui le traverse.

Toujours avec cette volonté de respect de la planète et attentif à la nature des sols, ils produisent des vins en biodynamie. Laurence et Catherine, les soeurs, ont initié le domaine à cette culture en 1998 sur 8 hectares pour ensuite passer l’ensemble de l’exploitation en 2005.

Ici tout se passe à la vigne, ils y consacrent beaucoup de temps et ne font qu’un minimum d’intervention sur les vins. Cette expérience s’est fait au fil des années et cela leur apporte une dimension plus profonde et une expertise plus précise de leur travail. Ceux-là, ils ne sont pas à leur coût d’essai !

Le domaine produit majoritairement des vins parcellaires afin d’exprimer la diversité de chacun de ses sols. De quoi ravir toutes vos papilles !

Un petit passage par le chai avec les rangées de vieux foudres me permet de ressentir tout le vécu de ce domaine.

Eddy m’a permis de rentrer dans les secrets de fabrication et m’a donné un aperçu de leurs vins. Il a rejoint l’équipe, après avoir passé plusieurs années au Brésil à travailler dans la finance.

Les deux frères sont deux passionnés qui se complètent. Ils ont chacun une place bien distincte au sein du Domaine. Eddy seconde Catherine au commercial tandis que Théo s’occupe du vignoble.


Maintenant, place à la dégustation avec Eddy:

Vous allez adorer ça ! J’ai pu découvrir une sélection de Pinot Noir millésime 2018 sur 3 Terroirs différents sur lequel on retrouve 3 expressions distinctes du cépage.

  • Le Pinot Noir, Clos des Capucins

  • Le Pinot Noir S provenant du Terroir de Schlossberg. À ce jour, les vins issus du cépage Pinot Noir n’ont pas l’autorisation de s’appeler Grand Cru, cette mention étant réservée seulement aux cépages blancs typiques alsaciens dit « nobles » qui sont le Riesling, le Pinot Gris, le Gewurtztraminer et le Muscat. Une commission de l’INAO est en voie de changer cela sur des appellations spécifiques : Vorbourg, Kirchberg et Hengst. La situation Covid a ralenti le processus en cours, et cela devrait être mis en place dès l’année prochaine.

  • Le Pinot Noir Altenbourg

Je vous fais un petit focus sur mon coup de cœur :

La cuvée S de Pinot Noir, millésime 2018 est à la fois juteuse et délicate. On retrouve un bel équilibre entre le fruit et le côté fumé du Pinot. Les fruits rouges sont au rendez-vous ainsi que des saveurs comme la prune et les épices. Sa tension apporte de la finesse et de la longueur à ce vin. Il s’agit d’une cuvée confidentielle du domaine. On se laisse bien tenter par une autre gorgée.


J’ai eu la chance de déguster également 2 Pinot Gris sur 2 Terroirs différents sur le millésime 2018 et 2 Gewurztraminer sur 2 millésimes différents, 2018 et 2019.

Mon attirance va vers son Pinot Gris, Cuvée Sainte Catherine, 2018, issu des plus vignes vieilles du domaine, environ 65 ans, situées sur des bas coteaux du Schlossberg dans le Clos des Capucins.

Très belle explosion aromatique avec des notes de pêches, de mûres, de pamplemousse et de litchi ainsi qu’une touche d’épices et de sous-bois en finale. La bouche est riche de complexité avec une belle amplitude marquée par une légère salinité qui apporte de la fraîcheur à l’ensemble. Puissant et tout en densité, il nous accompagne sur la longueur. Très joli potentiel de garde sur ce vin.

Quand le blanc prend de la couleur au domaine Weinbach !

Comme vous le savez certainement la macération sur les blancs se développe en Alsace. La demande pour ce type de vin est forte ! Quand aujourd’hui on doit s’adapter au réchauffement climatique, à la baisse de consommation de vins avec des sucres résiduels et à la recherche de plus en plus de vins dit natures par les consommateurs, ces vins ont logiquement la cote.

D’origine de Géorgie, les vins de macération sont communément appelés vins orange. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore les vins oranges : il s’agit de raisins blancs vinifiés comme des raisins rouges. Une macération a lieu entre le jus, la pellicule et parfois la rafle, ce qui donne une coloration aux vins et leur confèrent une structure tanique. Pouvant surprendre à la première dégustation, ces vins sans intrants et non filtrés s’adressent à des épicuriens mais pas que ... il faut savoir oser !

Weinbach a voulu naturellement aller plus loin dans sa démarche et s’est lancé avec les cuvées natures MFO et RFO. Ils ne comptent pas en faire chaque année car tout dépendra du millésime. S’il manque de l’acidité et que les pH sont trop élevés, ils n’en feront pas pour éviter les déviances ! Chaque choix est bien réfléchi au Domaine pour ne sortir que des vins de qualités et dont ils sont fiers. Une maturité optimale attendue est la clé de leur réussite. Je vous l’avais dit, leur démarche allie tradition et modernité, sans aucun doute !


La cuvée MFO est une Macération du Terroir de Füstentum issue de Gewurztraminer et de Pinot Gris. Ce Terroir avec ses sols marno-calcaire est bien connu pour donner des Gewurztraminer de superbes maturités.

Ce vin singulier est d’une complexité aromatique bien caractéristique de ces cépages auquel nous pouvons ajouter un coté tanique qui apporte à ce vin finesse et fraîcheur. On ne peut pas rester indifférent à ce vin, enclin à de belles émotions. On retrouve des arômes floraux, des notes de litchi, d’oranges amères et d’épices. L’acidité est plutôt faible mais une belle minéralité présente apporte un peu de délicatesse à ce vin ample et sapide.

Une très belle découverte ! Émerveillement gustatif garanti !

Pour eux qui sont toujours à flux tendu avec leurs vins parcellaire à faible rendement, l’impact du Covid n’est pas si dramatique et leur a permis de garder un peu plus de vins et être moins sous pression. Espérons cependant que la situation ne se répète pas.

Allez, je pars pour d’autres aventures remplies de bonheur et de dégustation !

Pour la dégustation, c’est par ici:

Adresse:

Domaine Weinbach - Famille Faller

25 Route du Vin

68240 Kaysersberg

Instagram: @domaineweinbach

MW

929 vues0 commentaire

©2018 by MELIMELO & WINES. All Right Reserved.Blog Vin tenu par Mélissa - Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon