• Melimelo

Château La Louvière 1997 VERSUS Château Lanessan 1998

Mis à jour : 9 sept. 2020

Hello amis oenophiles,


Je voulais vous parler aujourd'hui de deux vins que j'ai eu l'occasion de déguster pendant les fêtes de Noël. Vous allez me dire que c'est déjà du passé mais les vacances à l'autre bout du monde ont pris le dessus. Avec les 34 degrés par jour, j'ai oublié les bonhommes de neiges et le père Noël l'espace de trois semaines.


J'ai retrouvé au fin fond de la cave deux vieilles cuvées de domaine bordelais: un Château La Louvière 1997 et un Château Lanessan 1998.


On va voir si l'adage " Tu es comme le bon vin, tu te bonifies avec le temps" va se vérifier!

On les avait oublié depuis des années. Il aurait été dommage de les laisser vieillir plus et de louper le meilleur moment pour les déguster.

Comme vous devez le savoir, durant la vie d'un vin on va pouvoir suivre son potentiel de garde.

Il va au fur et à mesure du temps se révéler jusqu'à atteindre son potentiel maximum. À partir de là, il va décliner et on va voir apparaitre les arômes du vieillissement et de vieux.


Pour ces deux vins, une interrogation demeurait :

Est-ce que cela serait une bonne surprise ou une déception?


Ces vins ont 22 et 23 ans, rappelons-le !

C'est aujourd'hui des durées de vieillissement très longues quand on y pense. De nos jours, on produit des vins que l'on va souvent généralement oublier une dizaine d'année. Les gens ne veulent plus attendre. On est dans une société de consommation. Qui plus est, les gens n'ont pas forcement des endroits pour stocker correctement le vin.

Mais quand on a la patience et la place, il est agréable de se faire ce type de dégustation et de voir le résultat. La période de Noël était le moment idéal pour découvrir si le temps en avait fait des grands vins.


  • Château Lanessan:



Il fait partie de l'appellation Haut-Médoc. Le millésime 1998 n'est pas la meilleure année du domaine. 1996 était meilleure mais cela ne veut rien dire. On peut avoir une belle surprise. Il appartient à la famille Bouteiller depuis XVIIIe siècle. 8 générations se sont succédées à la tête du domaine. Aujourd'hui, la direction est confiée à une femme Paz Espejo qui a donné un nouveau souffle au Château Lanessan. Le vignoble se trouve face à la commune de Cussac face à Gruaud-Larose.





Fiche d'identité du vin:

Domaine: Château Lanessan

Vigneron: Delbos Bouteiller

Millésime: 1998

Assemblage: 64% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 3% Cabernet-Franc et 3% Petit-Verdot

Appellation: Haut-Médoc


  • Château La Louvière:



Il fait partie des appellations de Graves: un Pessac-Leognan. Ce domaine date de 1310, il a été créé par Guilheim de la Louvière d'où son nom. André Lurton a repris la direction en 1965. Il a entièrement repensé et restauré le vignoble. Il se trouve entre celui de Cabonnieux et Haut-Bailly.










Fiche d'identité du vin:

Domaine: Château La Louvière

Vigneron: André Lurton

Millésime: 1997

Assemblage: 75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Petit-Verdot

Appellation: Pessac-Leognan


Maintenant place à la dégustation:

Château La Louvière 1997:

Le vin de La Louvière a une robe profonde et tuilée, des couleurs orangées sont apparues. Normal quand on pense à son âge! Il posséde des notes épicées avec des notes d'évolution. Il ne fallait pas attendre plus longtemps pour le boire. On sent qu'il a passé son potentiel de garde. Il est ample avec des notes de café grillé.


Château Lanessan 1998:

De visu, le vin Lanessan est d'une robe tuilé et profonde. Au nez, il possède une belle intensité avec des notes de cèdre, d'épice, de prune et de café grillé. En bouche, il se caractérise par des tanins ronds bien évolués, souples. On retrouve aussi des notes de cerises et de cassis. Il garde une belle acidité qui apporte de la fraîcheur et une longueur en finale. Il est racé tout en gardant de la finesse malgré son âge avancé. Le domaine est bien connu pour sa régularité sur chaque millésime.


Conclusion de ce duel:

Mon vin coup de coeur de cette dégustation est le Château Lanessan. Il était parfait mais La Louvière avait déjà ce petit goût de passé c'est dommage. Mais c'est le risque avec ce genre de millésime.


Mais n'oublions pas le plaisir de la dégustation c'est le plaisir du moment partagé.


A bientôt mes petits oenophiles!


MW

104 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2018 by MELIMELO & WINES. All Right Reserved.Blog Vin tenu par Mélissa - Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon